plan electrique
Maison

Construction d’une maison : les étapes fondamentales

La construction d’une maison est souvent le projet d’une vie. Cependant, pour que cela se déroule au mieux, il est important de suivre quelques étapes primordiales. De la recherche du terrain en passant par le choix des artisans et la finition, découvrez les étapes fondamentales de la construction d’une maison.

L’installation électrique

Une installation électrique nécessite d’être préparée dès le début des travaux. Ainsi, se renseigner auprès d’un comparatif fournisseur énergie peut être intéressant.

Réaliser un plan électrique

Dans un premier temps, il est essentiel de réaliser un plan du système. Il doit représenter l’emplacement des prises, des luminaires et des interrupteurs.

C’est également, le moment de comparer les contrats d’énergie et les offres proposées par les fournisseurs. L’étape de planification permet également d’évaluer la consommation d’électricité du logement et d’envisager une souscription d’un contrat à prix fixe.

Le raccordement électrique

Il s’effectue en deux étapes. La première phase est le raccordement et la deuxième la mise en service. Les travaux de raccordement sont payants. Ils dépendent de nombreux facteurs comme la zone tarifaire, le type d’installation, la nature du terrain… Il est également important de regarder les tarifs réglementés.

Les démarches administratives

La 2e grande étape consiste à effectuer les démarches administratives liées à la construction.

Créer les plans

Une fois, le budget défini et le terrain choisi, il est nécessaire de passer à la création des plans. Pour cela, il existe 2 options : choisir un plan parmi plusieurs propositions dans un catalogue ou faire appel à un architecte.

Il faut reconnaître qu’avec la seconde option, vous pouvez modifier un plan selon vos grés et vos objectifs. Cela vous permet d’ailleurs d’avoir un plan unique. Le seul bémol, les services d’un architecte peuvent être onéreux.

Le permis de construire

Pour tout projet de construction, il est obligatoire d’avoir le permis de construire. Ce sésame est délivré par la mairie. En France, la demande de permis est totalement gratuite. Les démarches pour la constitution du dossier sont complexes et exigent des compétences en urbanisme et en représentation graphique. De ce fait, il peut être utile de faire appel à un architecte ou à un conducteur des travaux pour vous aider.

Démarrer les travaux sans ce dossier administratif représente une infraction Si par malheur un agent constate que vous construisez sans ce document, il peut vous adresser un procès verbal. Le tribunal qui saisira votre dossier peut exiger l’arrêt immédiat des travaux ou la démolition de vos constructions.

Le choix des entrepreneurs

Le choix des entrepreneurs pour l’édification d’un logement est essentiel, car ce sont eux qui vont effectuer l’ensemble des travaux.

Le choix du maître d’œuvre

Deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez faire appel à un maître d’œuvre ou un architecte qui se chargera de l’ensemble des travaux. La 2e alternative est d’assurer vous-même le suivi des réalisations. Dans les deux situations, il est important de choisir la solution qui correspond le mieux à vos besoins.

Le gros œuvre

Cette phase représente tous les travaux qui ont pour objectif de garantir la stabilité et la solidité de la maison. Le gros œuvre peut comprendre plusieurs tâches comme :

  • Le terrassement,
  • Les fondations,
  • L’assainissement,
  • Le soubassement,
  • Le dallage,
  • La construction des murs,
  • L’aménagement de la charpente et de la couverture.

Le gros œuvre est effectué par une entreprise de maçonnerie. Il est donc fondamental de choisir une structure compétente pour la réalisation de ce projet important.

Le second œuvre

Cette opération comporte plusieurs étapes comme l’isolation thermique, l’installation de la plomberie et de l’électricité. C’est à cet instant qu’il est important de comparer les tarifs réglementés.

La réception et la vérification des travaux

C’est la phase finale de la construction d’un logement.

Vérifier les finitions

Cette vérification est cruciale. En effet, elle permet de contrôler la conformité des travaux. Vous pourrez vérifier s’il n’y a pas d’anomalies ou de malfaçons. Lors de cette visite, vous devrez auditer, la menuiserie, les sols, le vide sanitaire, la plomberie, l’installation électrique, les combles… À la fin de ce contrôle, vous devrez signer un PV de réception.

Souscrire à des garanties

Afin de vous protéger contre d’éventuelles malfaçons, vous pouvez avoir recours à une assurance dommages ouvrage. Cette couverture permet de vous protéger durant toute la durée de l’ouvrage. Elle est effective pendant une durée de 10 ans. Pour bénéficier d’une meilleure protection, il est également possible de souscrire à une assurance de « bon fonctionnement » et de « parfait achèvement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.