Voyages

3 aventures familiales à vivre lors de votre séjour à Madagascar

Madagascar n’est pas un lieu de voyage typique pour les enfants, mais si vous avez des enfants d’âge scolaire aventureux, cela peut être une destination amusante et familiale. Des paysages et animaux étranges et sauvages aux parcs nationaux qui ont longtemps été populaires auprès des familles françaises, voici 3 activités familiales incontournables à Madagascar.

 

1.     Partez voir l’indri auprès de la Réserve spéciale d’Analamazaotra

Le principal attrait de la Réserve spéciale d’Analamazaotra est la chance de voir et d’entendre l’indri, la plus grande espèce de lémurien survivante. Les indris ne se trouvent que dans ce parc national et ont donc beaucoup de visiteurs et parfois le parc peut être occupé, mais ces raretés valent toujours le détour !

La meilleure façon de visiter le parc et les indris est de marcher tôt le matin. En effet, c’est à ce moment-là qu’ils sont le plus actifs et qu’ils sont le plus susceptibles d’émettre un bruit très étrange qui peut être entendu jusqu’à 3 kilomètres. Plus vous êtes prêt à partir tôt, moins vous trouverez de personnes.

Vous marcherez avec votre guide pendant quelques heures principalement sur des chemins bien tracés, mais il est souvent nécessaire de sortir du chemin pour trouver les animaux. Préparez-vous donc à quelques montées raides.

Tous ceux qui entrent dans le parc ont de bonnes chances de voir les indris, car ils sont assez habitués et les guides sont bons pour les trouver. En plus des indris, il existe de nombreuses autres espèces de lémuriens dans la réserve, notamment des lémuriens bruns et peut-être l’insaisissable sifaka à diadème. Vous apercevrez aussi une myriade d’autres espèces animales et une belle forêt à parcourir.

Avez-vous besoin d’aide pour planifier une escapade inoubliable sur le territoire malgache ? Faites appel à Marco Vasco Madagascar, professionnel du séjour personnalisé, pour vous suggérer des itinéraires pertinents.

2.     Faites des promenades dans la réserve naturelle d’Anjajavy

Lors d’un séjour à Anjajavy, il est fortement recommandé d’explorer la réserve de forêt sèche de feuillus. Il existe un certain nombre de sentiers balisés dont la longueur varie d’une heure de marche à quatre heures et plus.

Vous pouvez explorer vous-même les sentiers les plus courts, mais il est préférable d’y aller avec un guide, car vous en apprendrez énormément sur la flore et la faune. Des sentiers vous mènent à des points d’intérêt tels que d’énormes baobabs, des villages de pêcheurs, des tsingy, des mangroves, des grottes et plus encore.

Votre guide vous expliquera l’utilisation médicinale des plantes et vous aidera à repérer les oiseaux, les caméléons, les lémuriens et plus encore. On retrouve souvent les traces des fosa et des potamochères dans le sol sablonneux.

3.     Observez des baleines en famille

En juin, les baleines à bosse viennent des eaux du pôle Sud jusqu’au chenal de Sainte-Marie non loin des côtes. Le chenal est protégé par la côte Est de Madagascar et par Sainte-Marie, idéal pour les baleines qui viennent se reproduire.

Les baleines restent près de la Sainte-Marie pendant quatre mois, le temps que les baleineaux grandissent. En septembre, les baleines retournent au pôle Sud pour se gaver de krill (de petits crustacés des eaux froides). Pour les plus curieux, l’association internationale de protection des baleines, Megaptera, est basée à Princesse Bora.

Pour profiter d’une journée complète d’observation des baleines, vous pouvez partir à 7h30 en bateau, accompagné des scientifiques. Passez la journée à observer les baleines et à collecter des données sur les sons et le comportement de ces mammifères. Ces données seront ensuite analysées. Vous reviendrez à 17h30, juste à temps pour un verre au coucher du soleil !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.