Voyages

Top 3 des festivals à ne pas manquer pour une escapade au Vietnam

Le Vietnam a toujours été un pays qui offre un large éventail de découvertes à faire. Les vacanciers qui sont en quête d’une agréable expérience culturelle ont tout intérêt à y faire un tour. Parmi les choses à ne surtout pas rater pour un séjour culturel sur le territoire vietnamien, il y a les festivals et les fêtes traditionnelles. Ce sont des événements qui mettent parfaitement en valeur les us et coutumes ainsi que les valeurs chères aux Vietnamiens. En voici quelques-uns, auxquels les voyageurs devraient assister.

 

Le Nouvel An lunaire ou Tet Nguyen Dan

Le commencement d’une nouvelle année est sans aucun doute l’un des moments les plus importants pour n’importe quel pays. Le Tet Nguyen Dan est une célébration qui marque le début de l’année au Vietnam. C’est également un événement qui a pour but de mettre l’accent sur l’arrivée du printemps. Il s’agit notamment ici du commencement de l’année lunaire au Vietnam. C’est un instant qui a toute son importance pour la plupart des peuples asiatiques.

Par ailleurs, le Tet Nguyen se tient le premier jour de pleine lune de l’année lunaire. Les rues au Vietnam ainsi que les pagodes sont ornées de lanternes. Dès que les festivités sont terminées, une fête de lanternes fleurs est organisée. Elles sont déposées dans le fleuve et offrent un spectacle époustouflant. Organiser un séjour culturel au Vietnam afin de ne pas rater ce fameux festival est tout indiqué. Opter pour un séjour avec Vietnam Marco Vasco offre la possibilité aux vacanciers de bénéficier d’une escapade sur mesure.

La Cérémonie de Vu Lan

Pendant votre escapade, vous pourriez voir lors de la Cérémonie de Vu Lan est en fait une festivité bouddhiste qui fait partie des fêtes les plus importantes du pays. Le nom de cette cérémonie signifie « absolution des morts ». Les Vietnamiens rendent hommage durant cette fête à leurs ancêtres. Ils y expriment leur reconnaissance, mais aussi leur respect à ces derniers. La cérémonie de Vu Lan marque aussi l’occasion pour la population locale d’exprimer leur piété filiale envers les parents. L’origine de cette célébration est basée sur une légende qui met en scène Muc Kien Lien qui fût un homme dont la mère était cruelle et cupide.

À la mort de cette dernière, il se retira durant trois années dans une chaumière construite près du tertre de la défunte. Il y atteignit l’illumination et se rendit au pays de Bouddha pour l’implorer de le prendre comme disciple et aussi de libérer sa mère des enfers. Bouddha lui donna l’ordre d’organiser au 15ème jour du 7ème mois lunaire la cérémonie de Vu Lan dans le but de réduire la peine de sa mère. Muc Kien Lien s’exécuta et depuis, la cérémonie est devenue l’une des plus grandes célébrations bouddhiques au Vietnam. Lors de cette cérémonie, un repas fastidieux, des offrandes de nourritures, des papiers dorés sont préparés pour accueillir les âmes errantes des ancêtres. Mais les plus importants, ce sont les prières qu’ils vont perpétuer dans les pagodes.

Le Festival de Hue

Le festival de Hue se déroule tous les deux dans la ville de Hue. 40 lieux différents accueillent l’événement en avril, ou en mai ou en juin. Axé sur la valorisation et la perpétuation de valeurs culturelles et spirituelles de la capitale du pays. Plusieurs festivités ont à remarquer pendant le festival de Hue. Parmi elles, il y a les défilés de mode Ao Dai, mais également le festival de poésie de Hue et aussi le dialogue des tambours et des percussions. Outre ces différents événements, les visiteurs qui auront le privilège d’assister au festival de Hue y verront des reconstitutions de cérémonies royales. Parmi ces reconstitutions, il y a l’intronisation du roi Nguyen Hue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *