Comment éviter les chutes des personnes âgées à domicile
Maison

Comment éviter les chutes des personnes âgées à domicile ?

Les risques de chute chez les personnes âgées sont réels avec leur état de santé fragilisé, l’environnement inadapté et les habitudes du quotidien. De ce fait, cela constitue une véritable source d’inquiétude à la fois pour les seniors et leurs proches. Heureusement, il existe quelques mesures préventives qui permettent de vivre plus sereinement.

Bénéficier d’une aide à domicile pour éviter les chutes

En rentrant dans le grand âge, la plupart des individus ne bénéficiant pas d’un accompagnement sont sujets à des chartes liées aux comportements. En effet, à ce stade de la vie, nos actions du quotidien les plus élémentaires peuvent causer des accidents. Ils surviennent souvent lors de la prise de charges lourdes, de médicaments, d’un manque de vigilance, l’oubli des verres optiques, etc.

Faire appel à une auxiliaire de vie est donc plus que nécessaire pour mettre vos proches à l’abri. Ce professionnel accompagne le senior dans ses gestes du quotidien si celui-ci a perdu une partie de son autonomie. Il l’aide également pour certaines tâches fréquentes comme le ménage, la préparation de repas et les courses tout en lui tenant compagnie.

Par ailleurs, les personnes âgées souffrant de certaines pathologies particulières comme l’Alzheimer ont besoin d’un accompagnement spécifique.

De nombreux organismes spécialisés dans le maintien à domicile proposent ce type de prestation en France. Par exemple, en effectuant une recherche en ligne avec les mots-clés « aide à domicile Toulouse« , vous obtenez une liste des aides Toulouse pour personnes âgées disponibles dans cette commune.

Réaménager son lieu de vie pour éviter les chutes

L’espace de vie d’une personne âgée doit être adapté à son niveau de mobilité. Pour réduire les risques de chute, commencez par enlever tous les meubles et accessoires gênants sur ses zones de passage. Les seniors trébuchent souvent sur les câbles électriques qui traînent par terre. Vous devez donc utiliser des range-fils ou boîtiers de rangement pour plus de sécurité. Multipliez les éclairages dans les couloirs et optez pour une couleur de revêtement claire pour les marches des escaliers.

Concernant le sol, privilégiez les revêtements antidérapants. Cela vaut pour les pièces de vie, mais également les salles d’eau et pièces de services. En termes d’accessibilité, les objets utilisés habituellement doivent être posés sur des meubles bas. Ainsi, le senior n’aura pas à utiliser d’escarbot pour y accéder.

Rehaussez également les meubles pour faciliter leur accès à son utilisateur. Par exemple, un lit pour personne âgée doit dans les normes avoir une hauteur située entre 0,5 et 0,6 m. Tout dépend de la taille de la personne qui l’utilise. Si vous n’avez pas un budget vous permettant de changer le meuble, achetez des rehausseurs de lit. De même, pensez à installer des barres d’appui et rampes près de vos meubles pour vous relever plus aisément.

Surveiller son état de santé pour prévenir les accidents

Pour prévenir les chutes des personnes dans le grand âge, il est impératif de surveiller leur état de santé. En effet, même si leur espace de vie est bien aménagé pour faciliter leurs déplacements, un problème de santé peut rapidement provoquer un malaise. Faites donc régulièrement appel à leur médecin traitant pour vérifier leur rythme cardiaque, leur tension artérielle, l’état de leurs articulations… Dans le cas d’un problème de muscle ou d’articulation par exemple, des séances de rééducation chez le kiné pourraient être préventives.

À noter aussi qu’il est particulièrement important de consulter un ophtalmologue pour contrôler l’état de leur vision. Les problèmes de vue sont souvent à l’origine de certains accidents à domicile. En consultant, vous saurez s’ils ont besoin de lunettes ou de suivre un traitement selon le diagnostic du médecin.

Si vous n’avez pas de temps pour surveiller votre état de santé ou votre alimentation, vous pouvez toujours déléguer cette tâche à une aide-soignante. Celle-ci veille à ce qu’ils mangent des aliments riches en vitamines, protéines et en calcium. La consommation d’alcool doit également être modérée pour limiter les risques de chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.