hypnose enfant
Santé

L’hypnose est-elle efficace sur les enfants ?

L’hypnose est très bénéfique pour les adultes mais aussi pour les enfants qui sont beaucoup plus réceptifs à la thérapie proposée par le praticien. Venez découvrir ce que peut-vous apporter l’hypnose à votre enfant et le mode de déroulement des séances.

L’hypnose pour enfants : est-ce faisable ?

L’hypnose s’appuie sur l’imagination. Or, on sait que les enfants adorent le monde imaginaire : ils vivent quotidiennement dans leur propre petit monde et ils s’adaptent facilement avec le rôle d’un dragon, d’une princesse ou d’un chevalier. Ils ont intacte en eux la magie. L’hypnothérapeute profite donc de cette disposition naturelle chez l’enfant pour lui faire entrer dans un état hypnotique. Les enfants sont très réceptifs à l’hypnose, ils réagissent spontanément sans poser de questions, contrairement aux adultes qui ont toujours des doutes.

L’hypnose pour enfants : à partir de quel âge ?

A l’âge de trois, il est possible de consulter un hypnotiseur pour enfants qui peut utiliser des outils de distraction spécifiques pour examiner votre petit. A cet âge l’hypnose se pratique de façon saupoudrée. Entre l’âge de 3et 6 ans, l’enfant devient accessible au langage verbal donc il peut facilement entrer dans l’imaginaire. L’hypnotiseur, quant à lui, fait le recours aux jeux et aux contes hypnotiques pour réaliser un geste médical. Le l’hypnothérapie est plus formelle.

A partir de l’âge de 7 ans, l’enfant est plus réceptif à l’hypnose car ses capacités d’imagination sont maximales à cet âge-là donc il peut imaginer et élaborer de plus il devient plus actif aux jeux proposés par le praticien.

Les principales indications de l’hypnose pour enfants

Chez l’enfant, l’hypnose permet de résoudre les troubles émotionnelles (les peurs, les phobies, l’anxiété…) les perturbations de l’humeur liées à un deuil, une séparation, un divorce des parents, un déménagement, etc. L’hypnose s’avère efficace aussi pour traiter les difficultés d’adaptation scolaire, la timidité, les troubles psychosomatiques. Elle peut être utile pour soulager les douleurs récurrentes (maux de tête ou du ventre) ou liées à un soin (vaccin, soin dentaire, opération chirurgicale, etc.)

L’hypnose pour enfants : comment se déroule les séances ?

Le premier rendez-vous est consacré à la prise de connaissance : les parents seront présents ainsi que l’enfant. Le praticien quant à lui effectue des discussions avec les différentes parties pour mieux comprendre le problème et définir les objectifs de la thérapie.

Pour le reste des séances d’hypnose, elles se déroulent normalement sans les parents. Si votre enfant est âgé moins de 7 ans, l’hypnotiseur procède à une conversation afin d’inviter votre petit à voir les choses autrement en utilisant des techniques de communications spécifiques (jeux, contes, etc). Avec les grands enfants âgés plus de 7 ans, le praticien fait le recours aux techniques de focalisation du regard : par exemple, il peut inviter votre enfant à fixer son intention sur une image ou bien il peut lui proposer de fermer ses yeux et plonger dans l’esprit pour faire venir une image ou pour ressentir son souffle. Rassurez-vous, l’hypnotiseur saura choisir des sujets liés à l’âge et aux centres d’intérêt de votre petit !

En ce qui concerne le nombre des séances, il dépend notamment du problème de votre enfant, de sa volonté et de l’état d’avancement dans la thérapie. Comptez au minimum quatre séances espacées pour obtenir des résultats satisfaisants.

L’hypnose pour enfants : est-elle dangereuse ?

Consulter un Hypnotiseur pour enfants ne peut être que bénéfique pour votre petit, ne vous inquiétez pas donc ! Toutefois, il est important de choisir un praticien compétent pour éviter d’être manipulé. Assurez-vous  de sa formation et de ses compétences avant de procéder dans la thérapie.

Contrairement aux idées reçues, votre enfant ne perd pas sa conscience durant les séances d’hypnose : tous ses sens sont en éveil : le toucher, l’odorat, l’ouïe, l’audition, etc. Il suffit de lui mettre dans le cadre de la thérapie pour qu’il tienne rapidement son rôle.

Durant la séance d’hypnose, certains enfants sont dynamiques : ils jouent, ils parlent, etc, tandis que d’autres sont plus calmes et préfèrent de rester assis dans leur place en toute tranquillité mais les yeux sont souvent ouverts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *